Confetti

Le clos de mur de cette longère restaurée n’avait jamais été mis en valeur. Autant ses dimensions sont réduites, autant sa fonctionnalité est importante puisqu’il s’agit de l’entrée de la maison. Cet espace peut devenir un atout de charme avec son préau, son puits et ses murs de pierres. Encore faut-il pouvoir loger un jardin sur un confetti.

Place nette est faite. Seuls les oliviers et un magnifique érable du japon sont conservés. Les tracés des massifs prennent l’allure d’arcs de cercle très épurés en pied de mur, pour répondre à l’envie de jardin contemporain. J’y vois aussi un clin d’œil au « confetti ». Les espaces libres entre les futures plates-bandes constituent les circulations. L’entrée principale est soulignée d’un passe-pied en schiste. Chaque massif recevra graminées et vivaces champêtres, proches du jardin naturaliste en accord avec le bâti. Les floraisons blanches des hortensias arbustifs illumineront l’ombre sous l’érable et apporteront de la légèreté. Un concentré de jardin en guise d’accueil, un extrait de Naturel contemporain.

Comments are closed.