A l’oblique

Une habitation contemporaine est sur de point d’être achevée. Elle se loge sur un vaste terrain tout en longueur et dont la moitié de la surface est un coteau boisé à forte pente. Les pièces principales de la maison sont perpendiculaires au coteau, du fait peu appréciable, et font face à un vis-à-vis disgracieux.

Pour profiter de ce terrain atypique et oublier le vis-à-vis, le regard est guidé intuitivement vers le coteau, en orientant tout le jardin selon des tracés obliques au bâti et aux limites de propriété. Le terrain n’en parait que plus large puisque les contours sont redéfinis par des diagonales et flouté par des massifs écrans au port naturel. Les terrasses sont traitées de même, et un jeu de matière permet une totale cohérence avec le bâti bicolore. En pied, les vivaces colorées rappelle la gaieté d’un jardin familial.

Comments are closed.